LE CHÂTEAU DE VERTEUIL

verteuil-1La résidence préférée
des « La Rochefoucauld »

 

Situé sur un éperon rocheux dominant la Charente, le château de Verteuil est dans la famille de La Rochefoucauld depuis 1080. Il fut le théâtre de nombreuses batailles et accueillit également plusieurs personnages illustres de l’histoire de France.

 

Dès son origine, le château de Verteuil connaît une histoire mouvementée. En 1235, Vulgrain II, comte d’Angoulême, vient avec plus de 1000 hommes assiéger et prendre Verteuil qui appartenait à Aymar de La Rochefoucauld. Cette même année, le roi de France Philippe de Valois y séjourne. Durant la Guerre de Cent Ans, en 1360, le château de Verteuil est remis aux Anglais par le traité de Brétigny. Mais, pendant un an, son défenseur, Peyran du Sault, refuse de rendre la place à John Chandos, lieutenant d’Edouard III.

En 1385, Verteuil est repris par le duc de Bourbon après un siège de cinq ans.

En 1442, Charles VII s’empare du château de Verteuil en vue de mater la révolte de la Praguerie en Angoumois.

La forteresse du XIème est en partie démolie par toutes ces batailles et, quelques années plus tard, Guyot de La Rochefoucauld obtint du roi l’autorisation d’agrandir le château avec la construction d’une muraille et deux tours de défense.

En 1516, François 1er vient visiter son parrain, le comte François II de La Rochefoucauld, et en 1539 Anne de Polignac, veuve de ce dernier, y recevait l’empereur Charles Quint qui marqua son passage en plantant un if que l’on peut admirer encore de nos jours.

Au XVIIème, après l’engagement de François VI de la Rochefoucauld auprès des frondeurs, Louis XIV ordonne le démantèlement du château. Exilé sur ses terres, François de La Rochefoucauld entreprend la rédaction de ses mémoires et de ses célèbres Maximes. Son souvenir est perpétué dans le parc par une statue réalisée par Dubut, semblable à celle située sur la façade de l’Hôtel de Ville de Paris.

À la Révolution, le château est incendié et, ce qu’il en reste, vendu comme bien national. Quelques chefs-d’œuvre seront sauvés par les habitants du village, comme la Mise au tombeau, attribuée à André Pilon, visible dans l’église des Cordeliers de Verteuil ainsi que la tapisserie de la Chasse à la Licorne, exposée aux États-Unis dans les années vingt, achetée par John. D. Rockfeller qui décida de l’offrir en 1937 au Cloisters Museum, à New-York.

Reconstruit au XIXème sous Violet-Le-Duc, le château a conservé son allure médiévale avec ses hautes tours crénelées et ses toitures en poivrières. Érigé sur un plan triangulaire, l’entrée s’effectue par une porte cavalière flanquée de deux tours rondes en avant d’un pavillon qui relie les deux corps de bâtiment à deux étages.

Le côté gauche comprend deux tours rondes et une petite chapelle.

Les diverses occupations lors de la Seconde Guerre mondiale n’ont pas entraîné de destruction majeure.

Depuis une dizaine d’années, ce sont Sixte et Gildine de La Rochefoucauld qui assument la lourde charge de gérer ce domaine hérité de leur oncle, le marquis de Amodio dont l’épouse, Anne de La Rochefoucauld, a fondé les Vieilles Maisons Françaises en 1958.

Servant uniquement de résidence estivale à la famille de La Rochefoucauld, le château de Verteuil avait été régulièrement entretenu avec une attention particulière portée sur la réfection des toitures en 1997, 1999, et 2003.

Depuis 2003, Sixte de La Rochefoucauld a procédé, sans aucune subvention, à l’installation d’un chauffage et de l’eau chaude dans les parties privatives, la rénovation de la salle à manger et du salon, le changement de nombreuses huisseries, et la destruction du monte-charge. À l’extérieur, il a entrepris la réfection des différentes terrasses.

Des fouilles archéologiques entreprises du temps de son oncle ont permis de mettre au jour une chapelle du XIème et divers vestiges du XIIème et XIIème siècle, avec notamment les immenses voûtes d’une galerie haute de 10 mètres sur une longueur de 65 mètres. Ces parties du château ne peuvent cependant pas être visitées, car la mise en conformité pour l’ouverture au public avec toutes les règles de sécurité n’est pas encore
réalisée, faute de moyens financiers.

Les 2 500 visiteurs annuels ne peuvent avoir accès qu’à la grande cuisine, la cave, le parc de 25 hectares et sa glacière. Si la priorité reste l’entretien et la restauration du domaine, Sixte de la Rochefoucauld demeure à la recherche de financements plus importants afin de sécuriser le bâti et pouvoir ouvrir davantage d’espaces au public. Mais il doit redoubler d’efforts car, tout récemment, en juillet 2013, une tempête a dévasté le parc occasionnant également des dégâts sur différents éléments du château.

Après une inscription partielle en 1966, Verteuil est inscrit dans sa totalité comme monument historique en 2006.

Les granges sont louées pour des colloques, mariages et cérémonies diverses dont les recettes contribuent au financement des travaux. L’ensemble du domaine de Verteuil comprend 220 hectares de bois et 100 hectares de terres agricoles mises en fermage.

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

Château de Verteuil
Verteuil-sur-Charente – 16510
Visites de mai à septembre
Tél. : 05 45 30 23 18
Prix : 5 euros

 

PLAN D’ACCÈS :

Lien court :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion